NOTRE VISITE AU CENTRE DE TRAITEMENT DES EAUX

Dès notre arrivée, une dame nous a donné des informations sur la centrale de traitements des eaux, par exemple, que le centre d’épuration où nous nous trouvions s’appellait GUADALAGUA. C’est là où toutes les eaux usées de Guadalajara arrivent.

L’eau sale qui y rentre en sorte propre.



COMMENT L´EAU DEVIENT PROPRE ?                    ​​


Dans un centre d’épuration des eaux, l´eau devient propre grâce à les machines des décanteurs primaire et secondaire et un bassin d´aération.


  QUEL EST LE RÔLE DE CES DIFÉRENTS DÉCANTEURS?


- Le décanteur primaire s’occupe de la décantation des matières solides qui se trouvent au fond de l´eau.


- Le décanteur secondaire c´est où les eaux se reposent pour ensuite pouvoir en extraire les sables et les graisses avant de les faire passer au bassin d’aération. 


- Dans le bassin d´aération, on procède ensuite au traitement biologique avec les boues actives.


  L E   CYCLE  QU´IL FAIT  L´EAU


​L’eau qui arrive aux centres de traitement des eaux,  c’est l’eau :

- des tuyaux / de la pluie

- des usines

- de chez nous / des toilettes / des cuisines.


Cette eau passe par un tube pour arriver au centre de traitement des eaux, où après avoir été nettoyée, est traitée et repart à la rivière.


​QUEL CONSÉQUENCES IL Y AURAIT SANS les centres  D’ÉPURATION?


Les conséquences qu´il y aurait serait les suivantes :


L’eau qui sortirait des tuyaux serait contaminée, c´est-à-dire impropre à la consommation. Êtres humains et animaux en mourraient, à cause de maladies comme la Polio, la méningite... qui peuvent se transmettre par une eau contaminée.

 

Berta Corcóstegui Pérez-Maura

Nous sommes arrivées à Guadalajara à dix heures du matin. Le but de notre sortie pédagoique était de visiter une station d’épuration afin d’en comprendre le fonctionnement.


Nous avons été accueillies par le directeur de la station. La première chose qu’il nous a dit, après nous avoir saluées, c’est que toutes les eaux sales de la ville sont épurées dans ce centre de traitement des eaux usées. Il nous a aussi raconté toutes sortes d’anecdotes sur les objets variés et bizarres qui y arrivent.


Puis, la visite a commencé. Nous sommes passées par les différentes zones de la station où nous avons eu droit à une explication sur le fonctionnement des installations et le rôle des machines situées dans les diffèrentes zones.


Il y a tout d’abord un premier filtrage ; les déchets les plus gros sont laissés de côté. C’est le dégrilleur qui se charge d’exécuter cette tâche.


Dans un deuxième temps, les déchets passent par le dessableur. Là, il faut séparer l’eau des matières grasses et du sable. L’eau devient ainsi un peu plus limpide.


Après le passage par le dessableur, l’eau est envoyée au décanteur. Par le processus de décantation, le sable fin se dépose au fond du bassin.

L’eau  continue son chemin et passe ensuite dans un bassin où l’on ajoute de l’oxygène. Dans cette zone, on peut voir des bulles d’oxygène remonter à la surface. Dans ce bassin, on ajoute aussi des microrganismes qui se chargent de l’elimination des polluants.

Enfin, l’eau arrive dans le clarificateur. Là, l’eau se libère des microorganisms, en ressort plus ou moins limpide et se jette finalement dans la rivière.

Tous les déchets, après ce parcours, sont recueillis dans le silo à boues. C’est là qu’ils se transformeront en engrais.




J’avais très envie de voir in situ le fonctionnement d’une station d’épuration.

Je me posais toute sorte de questions et, ce jour-là, et grâce à la clarté des explications du Directeur j’ai trouvé toutes les réponses à mes questions.

Je remercie Madame Gamero et Madame de Pascual qui ont eu l’excellente et aimable idée de nous emmener visiter Guadalagua.

 
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now